L'Inde continue de s'enliser dans son charbon

le
0

Commodesk - Le gouvernement indien a attribué, le 17 décembre, de nouveaux gisements de charbon aux entreprises locales. Les ministères du Charbon, de l'Energie, de l'Industrie et du Pétrole avaient validé, en novembre, le lancement des ventes aux enchères de 54 blocs charbonniers.

Entre 2004 et 2010, le gouvernement a attribué 142 blocs mais cette stratégie de développement n'a pas parfaitement fonctionné. Les gisements n'ont pas tous été exploités par manque de rentabilité et l'Inde doit faire face à un problème récurrent d'approvisionnement. En 2011, elle a importé 110 millions de tonnes de charbon.

Pour la reprise des ventes et l'attribution de permis miniers, le gouvernement a instauré de nouvelles réglementations, les candidats sont obligés de présenter leurs objectifs détaillés et des engagements environnementaux validés par l'Etat. Sur les 54 blocs mis aux enchères, 12 ont déjà été explorés et disposent des infrastructures nécessaires à l'exploitation.

Les réserves de ces nouveaux gisements sont estimées à 18,2 milliards de tonnes. Les compagnies d'Etat disposeront de 16 nouveaux blocs représentant 7,27 milliards de tonnes de charbon. 16 autres gisements ont été attribués à des entreprises du secteur énergétique (parmi lesquelles se trouvent également des sociétés étatiques). Le reste a été remporté lors des ventes aux enchères par des compagnies privées.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant