L'Inde bouleversée par un nouveau cas de viol collectif

le
0
Le viol d'une jeune femme par trois hommes, jeudi dans un quartier chic de Bombay, fait écho à un cas similaire survenu en décembre 2012, provoquant une vague d'indignation dans tout le pays.

Ni l'ampleur des manifestations qui ont secoué l'Inde en janvier, ni l'adoption en mars d'une loi visant à lutter contre la violence sexuelle ne semblent avoir eu d'incidence sur la recrudescence alarmante de cas de viols. Jeudi soir, elle a fait une nouvelle victime à Bombay. Une photojournaliste de 23 ans a été violée par trois hommes, non loin de son collègue, lui-même battu et attaché.

C'est à Shakti Mills, un quartier chic de Bombay, jusqu'à présent considéré comme la ville indienne où les femmes se sentent le plus en sécurité, qu'a eu lieu l'agression. Accompagnée d'un collègue, la jeune femme s'était rendue dans une des usines abandonnées qui caractérisent l'architecture du district pour prendre des clichés, a expliqué la police de Bombay. Cinq hommes sont a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant