L?Inde a toujours besoin du pétrole iranien

le
0

(Commodesk) Le gouvernement indien confirme son intention de poursuivre au même rythme ses importations de pétrole iranien, malgré le renforcement des sanctions européennes au début de la semaine, selon la presse locale. « Nous ne cherchons ni à réduire, ni à augmenter nos importations en provenance d'Iran », a déclaré le ministre du Pétrole et du gaz, Jaipal Reddy. Ce dernier insiste sur l'importance d'assurer la sécurité énergétique du pays qui est « sur le point d'émerger parmi les trois ou quatre importateurs mondiaux d'énergie».

L'Iran, qui était le deuxième fournisseur de pétrole de l'Inde jusqu'en 2011, est passé à la quatrième place, tandis que l'Inde est désormais, avec la Chine, le principal client de la République islamique.

Selon de récents chiffres de l'Agence international de l'énergie, l'Iran, avec 2,63 millions de barils par jour, est à son plus bas niveau de production depuis plus de 20 ans.

Parallèlement, le gouvernement indien, à la recherche de débouchés pour écouler ses stocks de blé, négocie avec l'Iran une exportation de 200.000 tonnes fin 2012 et d'un million de tonne par an au cours des trois prochaines années. Les deux pays ont conclu un accord permettant à l'Inde de payer le pétrole en roupies pour contourner les sanctions internationales, ce qui oblige l'Iran à les utiliser en achetant des marchandises en Inde.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant