L'incroyable transformation d'une ferme austère en ½uvre d'art

le
0

En pleine forêt, une ferme américaine du XIXe siècle dans un piteux état a été rénovée d’une manière insolite... et colorée ! Découverte.

Attention. Si vous n’êtes pas prévenu, cela peut vous piquer les yeux! Pourtant, avant d’arborer ainsi toutes les couleurs de l’arc en ciel, ce corps de ferme situé dans une forêt tout prêt de High Fall - dans l’État de New York aux États-Unis - n’avait pas fière allure. Pis, il tombait carrément en ruines... Jusqu’à ce que l’artiste américaine Kat O’Sullivan décide de racheter l’ensemble de la propriété avec son mari, en 2009. Avec l’aide de ce dernier et de nombreux amis, elle a commencé à repeindre les murs blancs et abîmés de la ferme. L’effet avant/après est on ne peut plus saisissant!

À l’intérieur de cette maison baptisée «Calico», ne vous attendez pas à davantage de sobriété... Au contraire. L’excentricité de la décoration y est encore plus accentuée! Dans le salon, un canapé Chesterfield orange trône entre des murs rouge, orange, violet... et des bibelots alternatifs qui sont eux-aussi multicolores. Dans un article en ligne, le quotidien anglais Daily Mail dévoile les photos de cet intérieur surprenant.

L’esprit du lieu n’est d’ailleurs pas sans rappeler ce taudis voué à la démolition situé à Détroit, racheté pour 250 dollars par une fleuriste américaine, qui a entrepris de transformer cette ruine pleine de détritus de gravas avec l’aide d’une série de jeunes fleuristes indépendants venus du Michigan, de l’Ohio et même de New York et des Etats-Unis. Résultat: pas moins de 36.000 fleurs ont été installées afin de braquer les projecteurs sur la production locale de fleurs tout en rendant hommage à la ville de Detroit et à une partie de son patrimoine qui disparaît peu à peu.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant