L'incroyable renaissance de l'automobile américaine

le
0
Le marché américain est près de retrouver ses niveaux d'avant-crise. General Motors, Ford et Chrysler en profitent à plein.

Le sauvetage de l'automobile américaine en 2008-2009, au prix de 80 milliards de dollars d'aides publiques directes, passe aujourd'hui pour une réussite. La Maison-Blanche, les élus démocrates et la presse automobile spécialisée saluent quatre ans plus tard «la renaissance» d'une filière essentielle à toute grande économie industrielle. Un chiffre illustre la fierté retrouvée des «Big Three», ces trois grands constructeurs américains que sont General Motors (GM), Ford et Chrysler: pour la première fois depuis vingt ans, au cours du premier semestre, ils regagnent des parts de marché sur les constructeurs étrangers.

Les trois «américains de souche», dont Chrysler tombé depuis 2009 dans le giron de l'italien Fiat, totalisent 46,2% des ventes sur leur marché domestique depuis janvier. C'est presque 1 point de plus qu'en 2012. Pour auta...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant