L'incroyable descendance des donneurs de sperme américains

le
0
Faute de limite légale, certains donneurs ont engendré jusqu'à 150 enfants. Une situation qui inquiète les familles et les spécialistes.

Il y a sept ans, Cynthia Daily et son mari ont eu recours à un don de sperme pour concevoir un bébé. Sept ans plus tard, Mme Daily a recherché sur Internet la trace des éventuels demi-frères ou s½urs de son enfant, nés du même donneur. Elle a pour cela créé un groupe, qui a grossi au fil des ans, au point d'atteindre aujourd'hui les...150 membres, rapporte le New York Times.

Et le cas des Daily n'est pas isolé, selon le quotidien américain. De plus en plus d'enfants issus d'un même donneur se retrouvent grâce à Internet, formant des groupes qui atteignent régulièrement cinquante membres. Car si la législation française garantit l'anonymat des donneurs et des receveurs, qui ne peuvent donc entrer en contact, aux Etats-Unis, les donneurs se voient attribuer un numéro qui peut être communiqué aux couples élevant l'enfant, et donc à l'enfant lui-même, selon le choix de la clinique ou de la banque de sperme. C'est grâce à ce numéro que les descendants d'

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant