L'incroyable défense  de l'ex-préfète de Lozère

le
0
Françoise Debaisieux a expliqué jeudi que ses dépenses de fonction étaient destinées «au préfet et à sa famille».

Françoise Debaisieux ne savait pas. Crédule, elle pensait que les 1000 euros d'emplettes mensuels (14.000 euros au total) dépensés aux frais de la préfecture de Lozère l'étaient pour «le préfet et sa famille.» Dès lors, quoi de plus normal à ce que les policiers, lors d'une perquisition en Champagne-Ardenne au domicile de l'ex-préfète de Lozère (de 2007 à 2009), retrouvent des fauteuils Louis XVI, ou encore des chaises Napoléon III et du linge de maison ? «C'était pour moi (...), je les stockais au fur et à mesure dans la chambre fuchsia (de la préfecture, NDLR) avant de les amener en Champagne-Ardenne.» Par deux fois, elle missionnera son chauffeur pour l'emmener vers une sortie d'autoroute près de Paris avant de charger avec son mari «des valises lourdes» pleines de linges et objets achetés aux frais de la préfecture, dans sa voiture personnelle.

Défense sur chaque objet

Pas étonnant non plus à ce que l'on retrouve également dans le coffre de l

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant