L'incroyable contenu des prothèses frauduleuses PIP

le
0
Selon RTL, des produits chimiques jamais testés cliniquement entraient dans la composition des implants. PIP dément.

La composition des implants PIP est désormais connue et elle a de quoi faire peur. Selon RTL, les prothèses de la société de Jean-Claude Mas contenaient des produits chimiques qui n'ont jamais passé le cap des tests cliniques. Et pour cause, ceux-ci s'avèrent être des composants industriels fournis par la société allemande Brenntag, grande distributrice mondiale de produits chimiques.

La filiale française de l'entreprise a fourni à PIP du Baysilone, un type de silicone utilisé normalement pour sceller des matériaux de construction et dans les composants électroniques, a confirmé le porte-parole de Brenntag lundi. Ce produit, ainsi que d'autres huiles de silicones identifiées dans les prothèses, rongent l'enveloppe des prothèses mammaires.

PIP dément

L'avocat du fondateur de Poly Implant Prothèse a démenti ces accusations. «Ce n'est pas vrai du tout. C'est un produit alimentaire du même type que ceux qui entrent, par exemple, dans la composition du rouge à lèvres

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant