L'incroyable combat de la Erin Brockovich du sperme

le , mis à jour le
0
C'est un rêve qui a tourné au cauchemar, confie Angela Collins, jeune maman, au Toronto Star.
C'est un rêve qui a tourné au cauchemar, confie Angela Collins, jeune maman, au Toronto Star.

Même le réalisateur de Starbuck, comédie canadienne hilarante sortie en salle en 2011, n'avait pas imaginé un tel scénario. Le film racontait les péripéties de David Wozniak, donneur de sperme compulsif, papa anonyme de 533 enfants dans tout le pays. Tout se passait comme prévu jusqu'à ce que 142 de ses descendants décident, un jour, d'engager des poursuites judiciaires pour tenter d'obtenir la véritable identité de leur papa...

L'histoire qui se joue en ce moment devant les juridictions américaines est nettement plus tragique : 36 enfants sont nés d'un père schizophrène qui aurait réussi à duper la vigilance de la Xytex Corporation, une banque de sperme implantée en Géorgie. Depuis que le Toronto Star a révélé l'affaire il y a plusieurs mois, elle ne cesse de faire les gros titres de la presse anglo-saxonne. Le Guardian, le Washington Post et le New York Daily News y consacraient encore plusieurs articles vendredi 15 avril pour annoncer le dépôt d'une nouvelle plainte devant les tribunaux.

Père biologique de 19 garçons et 17 filles

Depuis le début des années 2000, le donneur 9623 est présenté par la Xytex Corp. comme le meilleur parmi les meilleurs. Amateur de musique, batteur dans un groupe de rock-indé, travaillant dans le secteur des neurosciences et doté d'un QI exceptionnellement haut de 160, équivalant à celui de Einstein et de Stephen Hawking. Selon sa fiche...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant