L'incroyable business autour de Charlie Hebdo

le
12
L'incroyable business autour de Charlie Hebdo
L'incroyable business autour de Charlie Hebdo

La France n'a pas encore enterré toutes les victimes de l'attaque terroriste des 7 et 9 janvier que déjà fleurit un véritable business autour du drame. Le jour même de la tuerie de Charlie Hebdo, certains ont mis en vente sur le site d'enchères Ebay le tout dernier numéro, acheté le jour même 3¤, et auquel avaient collaboré Cabu, Charb, Wolinski.... Hier, 34 personnes se le disputaient encore alors que le prix avait atteint le sommet irrationnel de 15050¤.

Et, bien que Joachim Roncin, son «inventeur» bénévole, a cédé tous ses droits sur un logo et un slogan qui ont fait le tour du monde et se voit déjà consacrer une page dans Wikipédia, «Je suis Charlie» est devenu le centre d'un commerce parallèle. Dénoncées et même vigoureusement contestées par de nombreux internautes, les ventes de produits dérivés ou pas, se sont multipliées cette semaine sur internet et dans la rue.

Déjà, dimanche, on pouvait voir aux abords du trajet de la manifestation parisienne des petits malins vendre à la sauvette des T-shirt arborant le désormais célèbre slogan identitaire «Je suis Charlie». Depuis, le business fait tâche d'huile, jusqu'à l'excès, jusqu'à l'arnaque : hier, alors qu'il n'était pas encore en kiosque, le nouveau numéro de Charlie Hebdo, avec en Une ce message «Tout est pardonné», était proposé sur Ebay pour... 79000¤ en «achat immédiat»... A côté, et entre deux T-shirts sur lesquels se croisent un fusil et crayon, on pouvait aussi trouver de nombreux autres journaux datés du lendemain de l'attaque meurtrière contre l'hebdomadaire satyrique. Avec des prix pouvant atteindre la centaine d'euros. Certains assurent qu'ils verseront une partie des bénéfices à des associations caritatives. Bien sûr !..

Sur le site de vente en ligne Amazon, la requête «Je suis Charlie» donnait hier pas moins de 348 résultats. On y trouve de tout : T-shirt de toute sorte et de toutes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le mercredi 14 jan 2015 à 06:35

    Les hommes modernes : l'utilitaire et la fonctionnalité !! Le veau d'or !! L'immédiateté !! Le paraître et la domination. Tant que ce ne sont que des travers. Les racines du terrorisme se trouvent là !!

  • M4314275 le mercredi 14 jan 2015 à 06:24

    Et bien évidemment ce sont les smicards qui achètent à 10.000 ou 15.000 euros. Car c'est l'acheteur qui fait le prix.

  • guymar le mardi 13 jan 2015 à 22:43

    Je n'achèterai plus un journal que tout le monde fasse pareil et on se portera mieuxEt la télé pareil, apres le info du macaron pistache tu es complètement déprimé

  • domsko le mardi 13 jan 2015 à 20:56

    La facilité du pouvoir par le fric attise le terrorisme. C'est une des premières clés du problème. Cherchons des solutions ?

  • domsko le mardi 13 jan 2015 à 20:47

    Un des facteurs du terrorisme et autres nombreux est le monopole du fric sur le monde. Triste et pauvre monde.

  • Berg690 le mardi 13 jan 2015 à 20:40

    Ils soutiennent et alors...

  • gyere le mardi 13 jan 2015 à 20:39

    dés mercredi, j'ai condamné la récupération de ce drame à des fins mercantiles et politiques. Je n'ai jamais acheté ni lu ce journal, dont j'ai toujours rejeté le contenu, mais cela ne m'empêche par de bannir ceux qui ont dit leur mécontentement à la kalach. Je ne suis pas charlie, mais je trouve abjecte cette récupération!!

  • cracboui le mardi 13 jan 2015 à 20:14

    Bah, il y a tellement d'hypocrites autour ce cet évènement alors que certains autres n'aient pas mauvaise conscience en exploitant ce drame ne me surprend pas.

  • d.e.s.t. le mardi 13 jan 2015 à 20:11

    La société de cons..ommation n'est pas morte, elle, hélas, ni les chacals qui en profitent!

  • khmane08 le mardi 13 jan 2015 à 19:56

    j'adore frais de livraison 3,45€ (Standart) :)