L'incompréhension des Français préoccupe Hollande

le
2
Alors qu'il s'installe dans l'impopularité, le chef de l'État s'inquiète de ne pas voir apparaître les résultats de sa politique.

Les bonnes nouvelles sont rares. François Hollande en a donc profité. En parrainant, lundi à l'Élysée, le plus gros contrat de l'histoire aéronautique signé par Airbus, le chef de l'État était plein d'espérance. «C'est un exemple pour notre économie, pour ce qu'elle peut faire, pour ce qu'elle doit faire en termes de compétitivité», a-t-il commenté. Le soir, il dînait à Berlin avec la chancelière allemande, Angela ­Merkel «pour regarder ce que nous pouvons faire avec nos entreprises», a-t-il déclaré avant de partir; François Hollande ne cède pas au défaitisme. Pourtant, il aurait de quoi déprimer.

Les sondages sont de pire en pire pour lui. Le dernier baromètre BVA a enregistré lundi un record: 64 % d'opinions défavorables, soit 8 points de plus qu'en février. Et le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, perd 4 points à 34 %. Au...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 le mardi 19 mar 2013 à 07:31

    S'il veut, je puis lui expliquer que tout ce qu'il a fait c'est l'inverse du bon sens le plus élémentaire. Je puis aussi lui dire que c'est un démagogue, un marxiste, un menteur, un nul, un bras cassé, qu'il s'est entouré de gens encore plus nuls que lui ........

  • M3759183 le mardi 19 mar 2013 à 07:06

    Promesses mensongères durant sa campagne........comment avoir confiance lorsque il n'y a pas d'objectif.