L'incertitude politique pèse sur l'économie belge

le
0
L'agence de notation Standard and Poor's a placé mardi la note du pays sous surveillance négative, ouvrant la voie à une éventuelle dégradation «d'ici six mois» si un gouvernement n'est pas formé «bientôt».

L'étau se resserre sur la Belgique. L'agence de notation Standard and Poor's a placé mardi la note du pays sous surveillance négative, ouvrant la voie à une éventuelle dégradation «d'ici six mois» si un gouvernement n'est pas formé «bientôt». Avec pour la Belgique, la crainte de se retrouver très vite parmi les maillons faibles de la zone euro dans le collimateur des marchés.

Pour le moment, Standard and Poor's a préféré maintenir la note AA+ du Royaume, au vu d'une année fiscale meilleure que prévu. Mais «une incertitude politique prolongée pourrait nuire à la réputation de solvabilité» du pays, et cela «spécialement étant donné les conditions de marché difficiles auxquels beaucoup de gouvernements de la zone euro sont confrontés», souligne l'agence de notation.

Six mois après les législatives du 13 juin, la Belgique s'enlise en effet dans des négociations sans fin pour tenter de former un gouvernement. Lundi l'un des chefs de fil des discussions, le

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant