L'incendie de dimanche à Libourne fait une troisième victime

le
0

BORDEAUX (Reuters) - Une fillette de cinq ans hospitalisée depuis dimanche après l'incendie de son appartement à Libourne (Gironde) a succombé lundi soir à ses blessures, a-t-on appris mardi auprès du maire de la ville.

Le bilan du sinistre, dont les causes sont pour l'heure indéterminées, est de trois morts. Les deux frères de la fillette sont également décédés.

La fillette, intoxiquée après avoir respiré des fumées, avait été hospitalisée au CHU de Bordeaux dans un état très grave. Elle est décédée lundi vers 20h20, a précisé le maire de Libourne, Philippe Buisson.

"Elle était en coma artificiel et le pronostic vital était très engagé", a-t-il dit à Reuters.

L'incendie s'était déclaré dimanche vers 16h00 dans l'appartement familial situé au premier étage d'une résidence.

Les deux garçons sont décédés sur place, l'un, à peine âgé de six mois, été retrouvé carbonisé et l'autre, qui allait avoir quatre ans au mois de juin, a succombé après avoir inhalé des fumées.

La mère âgée de 27 ans qui se trouvait sur place a également été hospitalisée après avoir elle aussi inhalé des fumées. Son état est jugé sans gravité.

Claude Canellas, édité par Sophie Louet

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant