L'incendie aux portes de Christchurch (Nouvelle-Zélande) contenu

le
0
    SYDNEY, 17 février (Reuters) - Plus de 1.400 habitants de la 
troisième ville de Nouvelle-Zélande, Christchurch, qui avaient 
été contraints de fuir leur domicile en raison de feux de forêt 
ont pu rentrer chez eux vendredi. 
    Les pompiers sont parvenus à contenir les flammes qui ont 
couvert plus de 1.800 hectares.  
    L'incendie de grande ampleur a amené les autorités à 
décréter l'état d'urgence, qui est toujours en vigueur. 
 
 (Swati Pandey, Gilles Trequesser pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant