L'impôt sur le revenu privilégié pour la future baisse

le
15
MICHEL SAPIN PRIVILÉGIE L'IMPÔT SUR LE REVENU POUR LA BAISSE PROMISE POUR 2016
MICHEL SAPIN PRIVILÉGIE L'IMPÔT SUR LE REVENU POUR LA BAISSE PROMISE POUR 2016

PARIS (Reuters) - Le ministre des Finances, Michel Sapin, a laissé entendre mercredi qu'il préférait que la baisse d'impôts promise par François Hollande en 2016 concerne l'impôt sur le revenu.

Après l'annonce par le chef de l'Etat qu'il y aurait "quoi qu'il arrive" des baisses d'impôts en 2016, une source gouvernementale avait déclaré qu'elles devraient concerner en priorité les classes moyennes et l'impôt sur le revenu, plutôt que la contribution sociale généralisée (CSG), par exemple.

"L'impôt sur le revenu est certainement celui qui a fait le plus mal au cours de ces dernières années", a dit Michel Sapin sur RTL.

"Nous travaillons sur le sujet, le président de la République fera les arbitrages qui seront nécessaires et, avec le Premier ministre, nous travaillerons aux modalités mais je pense que la question de l'impôt sur le revenu est aujourd'hui la question principale pour les Français."

Michel Sapin a parallèlement promis de maintenir le "sérieux budgétaire" et que les économies prévues compenseraient la baisse d'impôts de 2016.

Le gouvernement prévoit pour l'instant de réduire le déficit public à 3,8% du produit intérieur brut fin 2015 et 3,3% fin 2016. Le projet de budget 2016 en cours d'élaboration, dans lequel figurera la nouvelle baisse d'impôt, sera dévoilé en septembre.

(Jean-Baptiste Vey, édité par Sophie Louet)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M7403983 le mercredi 26 aout 2015 à 10:43

    Mais il est vrai que la dette publique n'intéresse pas le citoyen encarté à gauche puisque c'est l'Etat qui paie !!!

  • M7403983 le mercredi 26 aout 2015 à 10:33

    Mon précédent message n'a pas tenu plus de 10 mn, il doit en déranger certains ... Dans ce message, je citais une source d Eurostat de janvier 2015 : "En France, la dette publique est supérieure à celle de l’Union européenne et de la zone euro, et s’élève à 95,3 % du PIB en 2014. Elle était à 91,9 % un an auparavant. Le pays ne cesse de s'approcher de la barre des 100 %"

  • nayara10 le mercredi 26 aout 2015 à 10:29

    Si tous les ans vous acceptez 240.000 migrants de plus au bas mots cela coûte 4.000 €uros fois ce nombre et arrive à 1 milliard de plus par an de charge.Il nous prend déjà pour des buses ...

  • bernm le mercredi 26 aout 2015 à 10:23

    Ils vont augmenter le seul de payment, ce qui fera qu'une proportion encore plus faible des menages payera pour tout le monde.

  • sidelcr le mercredi 26 aout 2015 à 10:14

    Ils nous prennent pour des lapins de six semaines , les taxes en tous genres explosent . C'est simple dès que l'on nous parle d'écologie ou de sécurité c'est pour nous pomper . Tous partis confondus , ces gens ne servent à rien . Aucune anticipation , aucun projet valable depuis 50 ans .

  • M7403983 le mercredi 26 aout 2015 à 10:07

    Et que dire des dettes sociales qui ne cessent de s'alourdir tout comme le chômage, un vrai désastre pour notre pays ce président Hollande "mal élu" par des enfants croyant au père Noel !!!

  • M2991222 le mercredi 26 aout 2015 à 09:52

    A moins d'être totalement niais il est impossible de croire à une baisse globale de la fiscalité(tous impôts et taxes confondus).Le pire est à craindre au niveau de la fiscalité locale.En premier lieu il faut dégraisser le MAMMOUTH administratif(trop de collectivités,fausse réforme des régions)organismes publics multiples et élus en trop grand nombre .

  • 11246605 le mercredi 26 aout 2015 à 09:38

    "L'impôt sur le revenu est certainement celui qui a fait le plus mal au cours de ces dernières années"...C'est hallucinant de les voir se contredire d'une élection à l'autre. Mais Sapin oublie de préciser que cette baisse va être compensée par une hausse ailleurs, certainement la redevance TV

  • am013 le mercredi 26 aout 2015 à 09:36

    Et la redevance audiovisuelle ? Et la taxe d'habitation ? Et la taxe foncière ? Et la csg ? Voilà tous les impôts qui grèvent depuis des années les classes moyennes.

  • M4484897 le mercredi 26 aout 2015 à 09:33

    C'est comme pour le carburant: baisse de 70% mais pas a la pompe, on nous raconte que ce sont les pétroliers qui se savent mais en haut personne ne bouge tant que le pourcentage de taxe rentre

Partenaires Taux