L'imposition des pensions de retraite

le
0

En règle générale, les pensions de retraite sont soumises à l'imposition et doivent être déclarées selon le montant indiqué chaque année par la CNAV. Des exceptions existent cependant.

Pensions de retraite et imposition

Les pensions de retraite sont soumises à l'impôt sur le revenu, qu'elles soient versées de façon mensuelle, trimestrielle ou unique. C'est aussi le cas des allocations, bonifications et majorations de pensions de retraite.

Les pensions bénéficient toutefois d'un abattement d'impôt de 10 %, par rapport aux salaires. Les titulaires de carte d'invalidité ou les couples dont l'un des conjoints est âgé de plus de 65 ans profitent d'un abattement supplémentaire.

Que déclarer ?

Chaque année, la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse (CNAV) adresse aux retraités le montant de la pension à déclarer pour l'impôt sur le revenu. Toutes les bonifications et allocations susceptibles d'être imposées sont également signalées.

En revanche, les cotisations d'assurance maladie et la CSG doivent être déduites de la pension : la CSG est prélevée de la pension de retraite à hauteur de 4,2 % des revenus soumis à l'impôt.

Les pensions non imposables

Certaines retraites font l'objet d'une exonération. C'est le cas si les ressources du foyer sont inférieures à 8177,16 ? pour une personne seule et 13 731,60 ? pour un couple. Par ailleurs, les majorations pour charge de famille du régime général, la majoration pour conjoint à charge, l'allocation aux mères de famille, la retraite des victimes de guerre et anciens combattants ne sont pas imposables.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant