L'immobilier : un secteur qui recrute

le
0
Générant un dixième du PIB français, les entreprises du secteur de l'immobilier envisagent de recruter de nombreux salariés dans les prochaines années. Explications. Un secteur économique majeur Une étude récemment publiée par le cabinet de conseil EY donne une idée du poids de l'immobilier dans l'économie française. On y apprend que ce secteur embauche 8,2 % de la population active (soit 2,1 millions de personnes) et génère, à lui seul, 10 % du PIB du pays. Au niveau du nombre de postes, le domaine de la construction se place en tête (1,12 million de salariés en 2015), suivi de la gestion immobilière (741 000 emplois). De futurs emplois à pourvoir L'immobilier se développe actuellement plus rapidement que l'économie française de manière globale. À tel point que 80 % des entreprises du secteur envisagent de recruter dans les années à venir (contre 58 % des entreprises de l'Hexagone, toutes activités confondues). Parmi les branches de l'immobilier qui déclarent vouloir le plus embaucher, on peut citer l'ingénierie, la commercialisation et l'investissement immobilier. Les ingénieurs d'étude, chefs de projet ou encore agents immobiliers figurent parmi les professions les plus recherchées. Les architectes délaissés L'architecture, bien que très prisée par les étudiants, apparaît comme un secteur délaissé : peu d'entreprises pensent recruter dans ce domaine dans un avenir proche. L'urbanisme, l'asset management et l'aménagement sont d'autres branches de l'immobilier peu demandées.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant