L'immobilier neuf en crise

le
0

Le secteur de l'immobilier neuf en France est en crise. Au-delà de la baisse des ventes dans le neuf, une diminution des chantiers est aussi enregistrée. Les prix cependant, restent élevés.

Une baisse des ventes dans le neuf

Le premier signe de crise, dans l'immobilier neuf en France, est la baisse des ventes. Constante au fil des mois, elle atteint le chiffre de 17,9 % pour l'année 2012 selon le Ministère du Logement. Ainsi, seules 86 200 ventes de logements neufs ont été menées à terme par les promoteurs immobiliers.

Un niveau très décevant, qui laisse craindre une crise prolongée au cours de l'année 2013.

Baisse des chantiers

L'autre signal d'alarme, témoignant d'une situation sensible dans l'immobilier, est la chute des mises en chantier. Une baisse de 28 % est à noter entre la fin 2011 et la fin 2012. Seulement 82 163 chantiers ont été lancés entre novembre 2012 et janvier 2013.

Dans le même temps, le nombre de permis de construire accordés est lui aussi en diminution de 7,9 % depuis un an, avec 429 403 demandes au total. Une baisse accrue a été enregistrée entre novembre 2012 et janvier 2013, puisque la chute atteint alors 28 % par rapport à la même période, en 2011 et 2012. Les prévisions pour 2013 ne sont guère optimistes et rappellent la crise immobilière des années 90.

Des prix élevés

Face à cette situation de crise, on observe des prix se maintenant à un niveau élevé. Une augmentation de 1,2 % a d'ailleurs été calculée sur l'année 2012. Les normes de construction écologique ont contribué à cette hausse, ainsi que la rareté des biens neufs.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant