L'immobilier français serait le plus surévalué au monde

le
43
Selon une étude internationale du magazine The Economist , l?immobilier français est l'un des plus surcotés au monde tandis que les prix en Allemagne sont les plus sous-évalués d'Europe.

La légère baisse des prix amorcée ces derniers mois n'y a rien changé, l'immobilier français serait parmi les plus surévalués au monde selon une étude récente du magazine The Economist. Il y a quelques mois encore, la France était le deuxième pays européen le plus surcoté (derrière la Belgique), elle est aujourd'hui le numéro un en Europe pour la surévaluation des loyers par rapport au prix de vente (seuls le Canada, Hongkong et Singapour sont devant) et le numéro un mondial pour la surévaluation des prix par rapport au revenu des ménages (devant le Canada, les Pays-Bas et l'Australie).

L'Allemagne, «l'exception européenne»

Selon l'étude, les tarifs français sont surcotés de 50% pour les loyers et de 35% pour les prix. Elle relève au passage que malgré le dévissage des prix espagnols (près de 10% après une baisse de 5,5% l'année précédente), le marché ibère reste trop cher de 20%. Il y aurait donc peu de chance d'un retour rapide à la normale en France puisque «la chute des prix en France devrait vraisemblablement être modeste comparée à celle d'Espagne».

Mais plus encore que la France, The Economist distingue l'Allemagne comme «l'exception européenne». Avec une hausse des prix modérée de 2,7%, la même que celle de l'année précédente, le magazine souligne que «les propriétaires allemands ont de bonnes chances de continuer à enregistrer des plus-values», d'autant que les taux d'intérêt et de chômage sont particulièrement bas. Au total, les loyers outre-Rhin, tout comme les prix seraient sous-évalués de 17%.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • SaasFee le mardi 29 jan 2013 à 23:03

    Dans les années 90, l'immo parisien a plongé de plus de 30%. Mais chut, cette information est tenue secrète dans les arcanes d'Internet. Continuez a croire que "l'immobilier ne peut que monter, et s'il baisse, ce sera forcément ailleurs mais pas chez moi". Cette croyance, c'est un peu comme la clope du condamné. Elle offre un état de grâce au condamné jusqu'à l'instant fatidique ou le couperet tombe.

  • danapoin le mardi 29 jan 2013 à 17:44

    Qu'est-ce qu'on va pas lire comme kon/nerie juste pour faire croire aux français que le plongeon de 50% est pour demain! LOL! Cela fait plus de 50 ans que les prix augmentent et c'est compréhensible par le simple fait que le SEUL placement valable reste l'immobilier. Avant que cela ne plonge dans les endroits résidentiels il faudra que ceux ci soient envahis par l'immigration non choisie ... et ce n'est pas pour demain! MDR

  • M2766070 le mardi 29 jan 2013 à 10:38

    m782215 t habite une yourte ? non tu paye ... un loyer!! mais quand tu pars tu récupère combien ? rien tu t es fais enfler là

  • M2766070 le mardi 29 jan 2013 à 10:35

    qui écrit que les prix sont surévalués??? celui là n est jamais allé en Suisse, ou en Irlande, ou en Angleterre, ou ... donc il n a jamais acheté et n est jamais sorti de France , pauv gars y a une autre vie que de rêver et d écrire des fables

  • KRIST17 le jeudi 24 jan 2013 à 08:51

    impots et taxe les plus élevés du monde...le reste suis

  • riffraff le samedi 19 jan 2013 à 23:09

    Résumé de l'article: C'est le pays où l'immobilier est le plus surévalué au monde mais ça baissera pas. Ben, si ça baissera et on ira plus loin que -35% car si ça suit les revenus, ceux ci iront en diminuant avec le chômage de masse qui nous pend au nez.

  • s.jansse le samedi 19 jan 2013 à 13:59

    qui a a envie d aller vivre en Allemagne, la france est chere parce qu elle offre un patrimoine immobilier magnifique, Paris est une ville exceptionnelle... sans parler du reste de la france, ben oui la france c est le luxe

  • vavavoom le jeudi 17 jan 2013 à 15:40

    Inutile de préciser qu'en IDF, l'écart prix de vente/loyers a encore plus progressé qu'ailleurs. Regardez les annonces et faites le calcul : un 2 p de 220 kE se louera 850 E CC. Ajoutez les droits de mutation et les travaux ; Déduisez les charges, l'impôt foncier, l'impôt sur les revenus locatifs, les prélèvements sociaux, et priez pour qu'il n'y ait pas d'incident de paiement ! (ne comptez pas sur Duflot pour vous aider à virer un locataire de mauvaise foi)

  • vavavoom le jeudi 17 jan 2013 à 15:30

    (suite La dépense de logement a néanmoins augmenté, compte tenu de l’élévation de la taille moyenne et de la qualité des logements. Ce mouvement n’est pas homogène sur le territoire et entre les différentes catégories de revenus ;• en revanche, les prix d’acquisition ont doublé et cette hausse généralisée ne semble pouvoir être expliquée que marginalement par l’augmentation du coût de la construction ou un déficit généralisé de construction."(fin)

  • vavavoom le jeudi 17 jan 2013 à 15:29

    "Selon l'étude, les tarifs français sont surcotés de 50% pour les loyers et de 35% pour les prix"Faux, c'est le contraire.Extrait d'une étude du Centre d'Analyse Stratégique du cabinet du 1er ministre :"Depuis quinze ans, les prix du logement en France connaissent une évolution apparemment déconnectée de celle des loyers :• les loyers, à surface et qualité constantes, ont globalement évolué comme le revenu disponible moyen (suite)