L'immobilier et les actions sont les placements préférés du family office, selon l'AFFO

le
0

(NEWSManagers.com) -

Avec 30% des

encours, les placements immobiliers sont en tête des produits

d'investissement préférés des family offices, devant les actions cotées

(23%), et les actions non cotées (private equity, 17%), selon le premier

baromètre du family office publié par l'Association Française du Family

Office (AFFO) et réalisé entre les 27 avril et 19 mai 2016 par

OpinionWay.

Normal

0

21

false

false

false

FR

X-NONE

X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

La trésorerie et la dette (obligations et dettes d'Etat) représentent

chacune 12% des produits d'investissement, tandis que les

investissements dans

l'art et les investissements philanthropiques ne représentent que 3%

chacun. La

majorité des membres considère que la part des placements immobiliers et

des

actions non cotées devrait largement augmenter dans leur choix

d'allocation

d'actifs.

Selon le baromètre,

Normal

0

21

false

false

false

FR

X-NONE

X-NONE

MicrosoftInternetExplorer4

les événements les plus importants en 2015 ont été la baisse des taux

d'intérêt (pour 71% des membres) et la forte volatilité des marchés

financiers (63%). Viennent ensuite le niveau de la fiscalité (49%) et la

situation économique de la France (40%). Les risques auxquels les

familles sont sensibilisées sont la protection des données (71%), le

risque d'image (68%) et le risque de certains investissements face à

l'ubérisation de l'économie (57%).

Pour 48% des adhérents consultés,

les familles envisagent plus facilement de vivre à l'étranger.

Cependant, pour 40% d'entre eux, les familles ne l'envisagent ni plus ni

moins facilement qu'en 2014. L'effort d'investissement des familles

reste stable par rapport à l'année dernière, alors que leurs

investissements à l'étranger ont augmenté.

Ce baromètre met également

en lumière les critères de choix d'un multi family office : les

familles privilégient avant tout la qualité de leur relation avec leurs

conseils. Ainsi, 91% précisent que la relation personnelle avec le

dirigeant constitue le critère de choix le plus important, suivi de

l'équipe qui l'entoure (89%). Elles attachent également une grande

importance à son indépendance (85%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant