L'immobilier a pris 17,5% sur un an à Paris

le
0
Les prix des logements anciens ont encore augmenté au quatrième trimestre 2010. Le mètre carré a atteint 7330 euros en moyenne dans la capitale. Un record historique.

L'immobilier parisien n'en finit pas de battre des records. Selon une étude des notaires parisiens publiée jeudi, les prix des logements anciens ont bondi de 17,5% au quatrième trimestre 2010 par rapport à la fin d'année 2009. Avec un prix moyen de 7330 euros le mètre carré, Paris intra-muros bat le record de 7.030 euros par mètre carré qui datait seulement du 3e trimestre. Au troisième trimestre 2010, la hausse était déjà de 13,8% sur un an. Et la tendance devrait se poursuivre en 2011, d'après les notaires, en raison d'une demande plus forte que l'offre. «La hausse actuelle des prix des logements anciens devrait continuer au premier semestre et se stabiliser au second», estime Christian Lefebvre, président de la Chambre des notaires d'Ile-de-France.

Forte hausse des transactions

Se basant sur les avant-contrats de vente, et non sur les actes définitifs, les notaires affirment que «le niveau de 7600 euros le m2 moyen» a été atteint en février 2011. Pour l'ensemble de l'Ile-de-France, les prix ont enregistré une hausse de 14,1% en 2010 par rapport à 2009.L'augmentation est beaucoup moins forte en petite couronne (+12,8%) et en grande couronne (+7,3%) que dans la capitale. Pour le seul quatrième trimestre 2010, le prix moyen des logements anciens à Paris a grimpé de seulement 4,4%, par rapport au troisième trimestre 2010, ce qui explique que la hausse n'a pas atteint les 20% sur l'ensemble de l'année. Un scénario imaginé début décembre au vu des trois premiers trimestres.

Le nombre de transactions (neuf et ancien) s'établit en 2010 à 60.080 sur la région Ile-de-France, en progression de 37% par rapport à 2009.

(AFP)

LIRE AUSSI :

» Immobilier: la hausse des prix devrait durer jusqu'en 2015

» Immobilier : les prix devraient être plus sages en 2011

» Les prix vont grimper de 10% dans les grandes villes

» «Les vendeurs ont tendance à surestimer leur logement»

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant