L'imagerie médicale au secours de la médecin légale

le
0
Scanner et IRM apportent une aide précieuse aux conclusions des légistes. Une technique prometteuse et complémentaire de l'autopsie traditionnelle.

Les différentes imageries médicales modernes pour les vivants vont-elles révolutionner la médecine légale pour les morts, et permettre d'éviter nombre d'autopsies invasives «classiques»? Une récente étude de médecins britanniques, publiée dans la revue The Lancet, estime que l'utilisation du scanner 3D et de l'imagerie à résonance magnétique (IRM) pourrait réduire significativement le nombre d'autopsies standards.

L'étude a porté sur 182 autopsies, prises au hasard, et a comparé les conclusions de trois types d'études différentes : soit un scanner, soit une IRM, soit une autopsie traditionnelle. Conclusion, écrivent le professeur Ian Roberts et ses collègues, «l'imagerie a pu indentifier les deux tiers des causes de décès soumises au médecin légiste, le scanner étant plus performant que l'IRM pour identifier la cause de la mort chez l'adulte».

L'étude britannique montre que la situation est bien différente en fonction des pathologies impliquées. Ainsi,

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant