L'illusion de la baisse de la fiscalité des dividendes

le
9
Exco Nexiom
Exco Nexiom
(lerevenu.com) - La diminution de votre avis d'imposition  
Un actionnaire bénéficiant chaque année de dividendes va constater une diminution de l'impôt à payer par voie de rôle (l'impôt à payer par tiers ou par mensualité) dans la mesure où l'impôt sur le dividende n'est plus acquitté par cette voie mais retenu à la source1.

Ainsi, un couple disposant de 100.000 euros de salaire net et 50.000 euros de dividendes payait en 2013 (sur les revenus de 2012), un impôt de 24.102 euros. En 2013, ce même foyer va s'acquitter d'un impôt sur le revenu2 de 13.513 euros, auquel il conviendra de rajouter les 10.500 euros d'impôt retenu à la source lors de l'encaissement du dividende. Soit une imposition totale de 24.013 euros. Le montant à payer sur votre avis d'imposition va donc baisser comme dans cet exemple où il passe de près de 24.102 euros à seulement 13.513 euros.

Cette mesure donnera donc l'illusion d'une baisse de la fiscalité sur les dividendes alors que la facture fiscale restera inchangée.
L'impact sur vos tiers (ou mensualités) 
Les tiers à acquitter en 2014 correspondent à 1/3 de l'impôt de 2013 (basé sur les revenus de 2012). Dans notre exemple, le montant des tiers provisionnels sera de 8.000 euros environ alors que l'impôt qui sera dû par voie de rôle est de seulement 13.500 euros. Les tiers ne tiennent pas compte du changement dans l'encaissement de la fiscalité sur le dividende.
Ce couple pourrait donc demander à

Lire la suite sur le revenu.com