L'île où les chats sont rois

le
0

AOSHIMA, Japon, 3 mars (Reuters) - Les chats sauvages sont rois dans l'île japonaise d'Aoshima, dans le sud de l'archipel, prenant leurs aises dans les maisons abandonnées et se pavanant dans ce village de pêcheurs où les félins sont six fois plus nombreux que les humains. Les premiers représentants de l'espèce ont été emmenés sur l'île par des pêcheurs dont les bateaux étaient infestés de souris. Depuis, les chats sont restés et on en recense désormais plus de 120. L'exode rural post-Seconde Guerre mondiale a en revanche vidé la commune, désormais seulement habitée par une poignée de retraités. La suprématie des quadrupèdes est seulement contrecarrée par les touristes, qui viennent passer la journée sur "l'île aux chats" - comme on la surnomme dans la région - en dépit de l'absence de restaurants ou de boutiques. Face à l'invasion des chats et des touristes, les habitants de l'île restent philosophes, tant que leur tranquillité n'est pas menacée. "Si les gens qui viennent sur l'île trouvent (la présence) des chats apaisante, alors je pense que c'est une bonne chose", déclare Hidenori Kamimoto, 65 ans. "J'espère juste que ça se fasse de telle sorte que ça ne devienne pas un fardeau pour les gens qui habitent ici." (Chris Meyers, Myriam Rivet pour le service français)
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant