L'île de la Réunion sous haute tension

le
0
INFOGRAPHIE - Une baisse de l'essence et de l'électricité a été décidée pour mettre fin aux émeutes.

Les prix de l'essence et de l'électricité pour les bas revenus vont baisser à La Réunion, et ceux de 40 produits de première nécessité vont au moins être gelés à partir du 1er mars grâce à l'effort des collectivités locales, a indiqué vendredi le préfet, Michel Lalande. Une série de mesures prises après une table ronde de cinq heures et demie rassemblant autour de lui les présidents des assemblées locales, des chambres consulaires, les représentants des associations de consommateurs, des compagnies pétrolières et des professionnels de la route. Tous les participants à la table ronde ont enfin lancé un «appel solennel» au calme à la population.


Pillages et jets de pierres

Intervenant après trois nuits consécutives d'émeutes, cette réunion avait en effet pour but de calmer les violences. Les troubles, qui ont secoué l'île depuis mardi, s'étaient étendus dans la nuit de jeudi à vendredi, mais en baissant en intensité. Jusque-là circonscrites

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant