L'Ile-de-France, future "capitale économique de la zone euro" ?

le
3
Paris doit essayer d'attirer davantage les centres de décision européens des grands groupes des pays émergents.
Paris doit essayer d'attirer davantage les centres de décision européens des grands groupes des pays émergents.

La France est-elle attractive pour les groupes étrangers ? François Hollande a fait de cette question un enjeu de politique économique central en réunissant tous les six mois, depuis deux ans, le conseil stratégique de l'attractivité, qui rassemble des patrons d'entreprises étrangères. Mais le diagnostic est compliqué par l'absence de données objectives. En fonction des critères retenus et des classements, l'image de l'Hexagone varie. Dans sa dernière note, le Conseil d'analyse économique (CAE), un think tank rattaché au Premier ministre, a tenté d'apporter sa pierre à la réflexion.

2,5 emplois pour chaque salarié

Ses deux auteurs* ont étudié l'attractivité française pour « les centres de décision » des entreprises étrangères, non pas à partir de réponses à un sondage, mais grâce à une base de données européenne renseignée de 1980 à 2012. Avantage : cette base de données permet de distinguer le ou les « centres de décision » d'une entreprise d'un simple siège social dont l'implantation peut dépendre de considérations fiscales ou juridiques. Celui d'Airbus Group, par exemple, est localisé à Leyde, aux Pays-Bas, mais ne compte que trois personnes. Le siège opérationnel, lui, est situé Blagnac, qui totalise, avec Toulouse, 26 000 emplois !

Attirer des centres de décision, définis comme le lieu où sont rassemblées des fonctions stratégiques comme les...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual il y a 7 mois

    Avec les manifestations permanentes dégradations, pillages etc faut un certains courage aux candidats entrepreneurs..avec un gouvernement incapable de tenir ses promesses ou de gérer correctement sans revirements perpetuels,,,qui veut se installer à moins de aides considérables pour inciter et parer aux risques environnementaux?

  • gbirothe il y a 7 mois

    blabla encore une vision franco-francaise -tres franchement, la capital economique de la zone euro.... oui le Luxemoburg, Amsterdam, monaco,

  • b.renie il y a 7 mois

    L'Ile-de-France, future "capitale économique de la zone euro" ? C'est bien d'avoir un comité stratégique.qui se réunit deux fois par an pour faire le point C'est mieux d'avoir des implantations concrètes . Or la code du travail et la fiscalité applicable sont des épouvantails. C'est la responsabilité du gouvernement de faire prendre conscience par l'opinion de ces repoussoirs qui créent les 5,5 millions de chômeurs et font que quand on perd son emploi on a du mal à en trouver un autre à prendre