L'identité du véritable père de Marion Maréchal-Le Pen dévoilée

le
35
L'identité du véritable père de Marion Maréchal-Le Pen dévoilée
L'identité du véritable père de Marion Maréchal-Le Pen dévoilée

La vie publique aura eu raison d'un secret qu'elle pensait garder pour toujours. Hier, le site de l'Express a confirmé une rumeur qui courait depuis de longues années sur Marion Maréchal-Le Pen et l'identité de son père biologique. Il ne s'agit pas de Samuel Maréchal, ancien directeur du Front national de la jeunesse dans les années 90, mais du journaliste Roger Auque, ancien otage du Hezbollah libanais en 1987 !

«Ici, c'est la stupéfaction. Tout le monde le savait. Mais on ne pensait pas que cette histoire sortirait un jour?», expliquait hier soir un cadre du Front. «Marion a toujours voulu protéger sa vie privée et c'est normal, poursuit-il. Ce qui est sidérant, c'est que tout cela sorte après des déclarations de sa mère, Yann (NDLR : la s?ur de Marine Le Pen)».

C'est en effet dans un livre de la journaliste Christine Clerc, à paraître le 18 novembre et intitulé «Les Conquérantes» (Nil), que cette révélation surgit. Interrogée pour les besoins d'un portrait consacré à sa s?ur Marine, Yann Le Pen s'épanche auprès de son intervieweuse. Elle évoque ainsi «une aventure» avec un journaliste.

Paris, le 1er mai 2010. Marion Maréchal-Le Pen (à droite) et sa maman Yann Le Pen, à la fête de Jeanne d'Arc.

«Marion avait deux ans quand sa mère a rencontré et épousé Samuel Maréchal», raconte Christine Clerc dans son ouvrage, ajoutant quelques lignes plus loin : «Maréchal a reconnu la petite fille. Reconnaissante, Marion a tenu à prendre son nom. A quinze ans, elle a tout de même voulu connaître son véritable père, le journaliste, qu'elle revoit de temps en temps.»

«Marine m'a aidée à l'élever»

Nommé en 2009 ambassadeur de France en Érythrée, Roger Auque est actuellement domicilié à Paris, en attente d'une nouvelle affectation. Et Yann Le Pen d'insister sur le rôle déterminant de Marine Le Pen dans l'éducation de sa fille : «Marine, ma petite s?ur, a ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dbourbie le lundi 18 nov 2013 à 17:20

    j'ai encore plus envie de voter pour elle

  • puck le mardi 12 nov 2013 à 16:07

    Ces journalistes qui nous donne une info sans importance avaient oublié de nœud faire savoir que Mittérand entretenait une maîtresse avec une enfant aux frais du contribuable ils sont minables .

  • cac1000 le lundi 11 nov 2013 à 10:08

    journaleux de m...

  • muck12 le dimanche 10 nov 2013 à 11:38

    ça vole de plus en plus bas

  • nayara10 le samedi 9 nov 2013 à 21:31

    Les élections commencent .Notre Président est-il ???...On a aussi des doutes ....Sa beauté ,serait-elle une méprise à la TOU BE RAT ...On s'en fout ,elle est là:Pose-t-on cette plaisanterie aux sans Papier$ ...La LYCRA dit KOI ????????

  • taz40 le samedi 9 nov 2013 à 15:22

    ces média cherchent-ils la manipulation d'esprit ? mais la mayonnaise tourne contre eux à force de prendre le peuple pour des ignares et pompes à fric.

  • taz40 le samedi 9 nov 2013 à 15:20

    Et alors ? et qui a élevé Mazarine ? avec quel argent, le notre ? http://www.youtube.com/watch?v=3tGgEWpfQxM

  • stochast le samedi 9 nov 2013 à 12:32

    Elle pourrait être la fille de Bernard Tapie et faire l'émission The Voice que ça ne nous intéresserait pas plus que ça...

  • xenfab le samedi 9 nov 2013 à 01:36

    Et oui pardi qu'elle est belle, c'est comme chez les chiens les ba tards sont les meilleurs, c'est bien connu, le FN devrait en tirer les leçons qui s'imposent .

  • o.top le vendredi 8 nov 2013 à 23:07

    on s'en tape les roubignoles ! on veut du boulot de la sante un gouvernement normal....rien a battre ders histoire de famille ! les journaleux valent plus un copec !