L'idée d'un remaniement gagne du terrain

le
3
Tout devrait dépendre de la durée de la polémique Cahuzac. Si elle ne retombe pas très vite, Hollande aurait tout intérêt à modifier le dispositif pour reprendre un peu d'oxygène.

Comment sortir de ce qu'un député socialiste appelle le «bourbier» ? L'hypothèse d'un changement rapide d'équipe gouvernementale avait déjà ses supporteurs au Parti socialiste. Face à la tempête politico-médiatique qu'a déclenchée, mardi, l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac en avouant qu'il a bien un compte à l'étranger, plusieurs ministres plaident désormais pour ce scénario, en privé.

«Un remaniement? Ça n'est pas impensable, confiait mercredi midi un poids lourd de l'équipe Ayrault. Le président de la République peut être tenté de mesurer dans les prochaines 72 heures les conséquences de l'affaire Cahuzac et d'en tirer les conclusions.» En d'autres termes: si la polémique ne retombe pas très vite, si elle fait à nouveau baisser la popularité de François Hollande, cel...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2766070 le jeudi 4 avr 2013 à 12:35

    vont mettre aubri ( spécialiste amiante) andrieu (pour les rapports avec les voyoux) Guerini pour le BTP

  • mlaure13 le jeudi 4 avr 2013 à 08:56

    RE/ L’hyperchleuasme (consiste à avouer un forfait afin d'en cacher un plus grand). Donc d'avouer un ensemble de fautes commises par les politiques dans le cadre de la sociale-démocratie : oui nous cumulons les mandats, oui nous nous en mettons plein les poches, oui nous avons des cagnottes en argent liquide, oui nous sommes coupables... pour masquer le fait que la sociale-démocratie est, fondamentalement, philosophiquement et légalement un système basé sur la corruption.

  • M1531771 le jeudi 4 avr 2013 à 08:36

    Ca va faire une heureuse...!!! MDR