L'ICCO se fixe des objectifs de durabilité

le
0

Commodesk - La conférence d'Abidjan de l'Association internationale du cacao a débouché sur des engagements de principe en faveur de la durabilité.

Les participants ont convenu d'un agenda, réaffirmant leur volonté de bâtir « ensemble une économie cacaoyère mondiale durable ». Conscients des menaces climatiques sur l'approvisionnement de la filière, les 43 pays producteurs présents ont convenu de l'utilité d'une gestion stratégique du secteur, pilotée par l'ICCO. Les 90 orateurs ont parlé de certification, de la consommation mondiale en croissance, de méthodes pour accroitre la productivité des cacaoyers...

Le développement durable allant dans l'intérêt des producteurs, des planteurs aux gouvernements, les participants ont retenu six recommandations. Il est question de plans nationaux de développement durable des filières cacaoyères, d'approches participatives, et de partenariats publics-privés, laissant la place à des investisseurs étrangers.

Transformer les exploitations cacaoyères en entreprises commerciales modernes, fournissant des revenus équitables aux cacaoculteurs, c'est la démarche que retiennent la plupart des chocolatiers et négociants, Cargill, Armajaro, etc... Ils étaient mieux représentés à la conférence que les producteurs africains, constatait un peu amère la presse locale.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant