L'hypothèse du remaniement aiguise les ambitions au PS

le
1
Les dirigeants et les élus de la majorité sont, en privé, de plus en plus critiques envers l'équipe de Jean-Marc Ayrault. Ils souhaiteraient que François Hollande constitue un gouvernement de combat face à la crise. » Ils piaffent aux portes du gouvernement

S'il avait voulu mettre en difficulté son premier ministre, François Hollande ne s'y serait pas pris autrement. Pas une fois, au cours de son interview télévisée de jeudi dernier, le président de la République n'a prononcé le nom de Jean-Marc Ayrault. Ni celui d'un ministre, à l'exception du numéro deux du gouvernement, Laurent Fabius.

Cet oubli, volontaire ou non, relance les spéculations sur un éventuel remaniement. «Un chef de bataille a des généraux, non?» s'étonne Emmanuel Maurel, de l'aile gauche du PS. La mise en garde de Hollande vis-à-vis des ministres sonne aussi comme un avertissement. «Il n'est pas exclu qu'il profite d'un prochain dérapage pour mettre à la porte un sous-ministre», réag...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • JOG58 le mardi 2 avr 2013 à 08:50

    Par pitié arrêtons de mettre des incapables style Aubry et Royal qui ont deja fait assez de degats. Prenons des techniciens apolitiques qui seront la pour travailler et proposer des solutions viables pour la France.Tous ces politicards qui ne savent rien faire sont a flanquer dehors.