L'hypothèse Blanc laisse les tifosi sceptiques

le
0

C'était l'Inter de Ronaldo, Baggio et Vieri, mais aussi de Dalmat, Vampeta et Domoraud. Un étrange mix de légendes et de flops. Déjà passé par le Napoli en 1991-1992, Blanc au sommet de son art posait à nouveau ses valises en Italie. « C'était comme voir un Baresi enfin débarquer chez nous, son recrutement fut très bien accueilli », se remémore Claudio, fidèle abonné de l'Inter depuis près de vingt ans.

 

Nous sommes en 1999, Lippi s'installe sur le banc des Nerazzurri mais rien ne se passe comme prévu. « Blanc a connu une des périodes les plus bouleversées. » Marco, autre fidèle de San Siro, rembobine également : « Un grand seigneur, un entraîneur sur le terrain, malheureusement, son nom est lié à un Inter qui ne gagnait rien. »

 

Il n'aurait rien à perdre

 

En deux saisons, le « Président » ne loupe qu'un match de championnat, mais il est de la partie lors de l'historique défaite 6-0 contre le Milan. Il s'en ira à Manchester United et un certain Materazzi prendra sa suite.

 

Le Gardois avait déjà failli effectuer son retour en Serie A mais la Roma lui avait alors préféré Garcia. Cette fois, la touche est avec cet Inter empêtré dans une crise qui dure depuis 2011. « Certes, il a gagné des titres avec le PSG, mais ils ont fini par le virer, non ? » remarque Claudio, un brin mesquin avant de demander : « Est-ce que notre problème vient du banc ? Les dirigeants se sont séparés de Mancini une semaine avant le début du championnat ! » Son collègue renchérit : « L'équipe manque de beaucoup de choses, mais pas d'un entraîneur. »

 

Désormais simple conseiller, l'ancien président Moratti préférerait un autre ex-Parisien, en l'occurrence Leonardo. La direction pencherait pour un technicien italien (Reja ou Pioli). « Même si Mourinho revenait, ça ne changerait rien », conclut Claudio, désabusé. En fait, Blanc n'aurait pas grand-chose à perdre en signant à l'Inter, 10e de ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant