L'humour, catharsis salutaire pour les chômeurs blogueurs

le
0
L'humour, catharsis salutaire pour les chômeurs blogueurs
L'humour, catharsis salutaire pour les chômeurs blogueurs

Derrière "L'Agenda d'Agathe", savoureux blog illustré qui narre les "aventures d'une chômeuse des temps modernes", se cache Albane Devouge. A 35 ans, cette "chercheuse d'emploi" a pris le parti de rire sur internet de cette "sale période", comme certains de ses compagnons d'infortune. Depuis la rentrée, la jeune femme, diplômée de Sciences-Po en journalisme, s'astreint à un rythme de deux dessins hebdomadaires, entre parodies d'affiches de films, scènes cocasses d'entretiens d'embauche et clins d'oeil à l'actualité."Il fallait en faire quelque chose de cette douloureuse expérience, qu'elle ne soit pas mise à la poubelle", dit la dessinatrice néophyte, qui a expérimenté pendant plusieurs années le chômage et son cortège de galères."Je me sentais vraiment seule et cataloguée dans quelque chose de déprimant, j'ai voulu mettre du sourire là-dedans, apporter de l'énergie", raconte-t-elle.Un de ses derniers croquis met ainsi en scène un groupe de nageurs arborant des bonnets siglés Pôle emploi. La légende: "Carte de chômeur = piscine gratuite, la France a trouvé sa nouvelle équipe pour les JO!".Bénéfices de cette démarche? "Une discipline, des mini-buts. Et puis il y a les commentaires: ça fait plaisir de voir qu'on peut toucher les gens", confie l'auteure du blog, qui vient de prendre le statut d'auto-entrepreneur et fait des "petites missions". Autoproclamé "super chômeur", Alexandre, 28 ans, tient lui depuis 2011 la chronique sarcastique de sa quête d'emploi dans le blog "Vive le chômage". D'une plume incisive, mais sans cynisme, il raconte les journées où il se lève tôt dans l'attente d'un hypothétique appel. Ses recherches sur internet où il trouve chaque jour "très peu d'offres intéressantes: approximativement entre zéro et une, surtout zéro en fait". Les candidatures spontanées, qu'il assimile à ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant