L'huile de palme, une mauvaise graisse omniprésente

le
0
Cet ingrédient remplace souvent les huiles hydrogénées, néfastes elles aussi.

L'huile de palme entre désormais dans la composition de nombreux aliments industriels, biscuits et viennoiseries principalement. Solide à température ambiante, cette huile a l'intérêt de prolonger la durée de conservation des aliments et d'améliorer leur texture. On voit de plus en plus souvent son nom sur de nombreux paquets, même dans certains produits bio. En effet, elle est très peu chère et les industriels l'utilisent à la place des huiles hydrogénées. Chargées en acides gras trans, ces dernières sont progressivement interdites car dangereuses pour la santé humaine. Elles ont en effet le gros défaut d'augmenter le taux de cholestérol dans le sang et d'accroître les risques de maladies cardiovasculaires.

Naturelle et végétale, l'huile de palme est-elle pour autant une bonne alternative aux huiles hydrogénées? «Non. Je sais que je ne vais pas me faire que des amis, mais je réponds non», déclare sans hésiter Jean-Michel Chardigny, chercheur au département

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant