L'hôtellerie européenne se ressaisit

le
0
Le nombre de nuits passées dans les établissements européens , notamment par des non-résidents, a fortement augmenté en 2010.

Après deux années moroses, le secteur de l'hôtellerie, a repris des couleurs. Selon une étude du statisticien européen, Eurostat, publiée ce lundi, 1,6 milliard de nuitées auraient été réservées en 2010 dans les différents hôtels des pays de l'Union europenne. Ce chiffre, en augmentation de 2,8% par rapport au nombre de réservations enregistrées en 2009, fait suite à deux années de baisse consécutives. Le nombre de nuits passées à l'hôtel - pour les loisirs comme les séjours d'affaire - avait décru de 3,7% en 2009 par rapport à 2008, année déjà mauvaise pour l'hôtellerie puisque les réservations étaient en retrait de 0,3% par rapport à 2007.

La véritable dynamique de reprise s'est faite sentir à la fin du premier semestre 2010. Entre janvier et avril, le nombre de nuitées a augmenté en rythme annuel de 1,7% par rapport à la même période l'année précédente. Entre le mois de mai et le mois d'août, la tendance s'est accélérée atteignant 2,6% de croissance. Enfin, au dernier trimestre, la hausse a atteint 5,1%.

 

La France en quatrième position

 

Le nombre de nuitées a augmenté dans la plupart des pays européens. Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Estonie (+14,1%), suivi de la Lettonie (+11,6%), de la Lituanie (11,1%) et de Malte (+11%). Cinq pays européens ont cependant engrangé à eux-seuls 70% des réservations. L'Espagne arrive en tête avec 268 millions de nuits d'hôtel, un score en hausse de 6,8% par rapport à 2009. Suit l'Italie avec 245 millions de nuitées, même si ce résultat accuse un retrait de 0,8% sur l'année précédente. L'Allemagne totalise 229 millions de réservations - en hausse de 5,8% -, puis la France (196 millions , +2,4%) et enfin le Royaume-Uni (166 millions en baisse de 2,1%).

 

Davantage d'étrangers

 

Signe d'une meilleure santé économique, le nombre de nuits passées dans les hôtels par des personnes venues d'un autre pays est en forte hausse. Il augmente de 5,1% quand les séjours réservés par des nationaux ne croissent que de 1,1%. 45% des nuitées passées à l'hôtel l'ont ainsi été par des non-résidents du pays. L'Estonie, la Lettonie (75%), la Grèce (74%), l'Autriche (72%) et la Bulgarie, sont les états qui ont reçu le plus grand nombre d'étrangers dans leurs résidences hôtelières. La France a enregistré 66 millions de nuits réservées par des non-résidents, soit 33% de la totalité. Un score en hausse de 3% par rapport à 2009.

LIRE AUSSI :

» Tourisme : la France reste n°1 mondial

» Les touristes reviennent à Paris

» Les touristes plus économes en 2010

» Les villes européennes veulent taxer les touristes

» Tourisme : l'Europe mise sur le haut de gamme

 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant