L'hôtel de luxe Peninsula ouvrira à Paris le 1er août 2014

le
1
Avec deux ans de retard sur le calendrier initial, le groupe hongkongais Peninsula vient d'annoncer la date d'ouverture de sa première adresse européenne à Paris, début août prochain.

De report en report de date d'ouverture, le Peninsula Paris devra finalement attendre août 2014 pour ouvrir ses portes. Première adresse européenne du groupe d'hôtels de luxe hongkongais Peninsula, l'établissement de 200 chambres, installé avenue Kléber rencontre des difficultés dans les travaux menés. «La rénovation des sous-sols avec la création de quatre niveaux dont un parking de 80 places, a été très compliquée avoue Peter Borer, PDG de Peninsula. Et le fait d'être dans un bâtiment classé ajouté à la proximité du métro ne nous facilité pas la tâche».

Désormais les difficultés majeures semblent aplanies et le chantier d'aménagement à proprement parler peut démarrer. L'hôtel s'installe non loin des Champs-Elysées dans les locaux de l'ancien hôtel Majestic, construit en 1906, et qui était devenu un centre de conférences internationales du ministère des Affaires étrangères. L'ensemble sera détenu par une co-entreprise dont le fonds qatari Katara Hospitality possède 80 %. Il rejoindra les nouveaux-venus du luxe parisien que sont les hôtels Mandarin Oriental, Shangri-La ou Royal Monceau Raffles revisité après ses travaux.

Restaurant avec vue

«L'ensemble de l'équipe dirigeante sera recrutée d'ici la fin de l'année, précise Peter Borer, et l'intégralité du personnel, soit plus de 500 personnes seront embauchées courant 2014». Cette ouverture en août devrait permettre d'assurer le rodage de l'établissement jusqu'à la Fashion week parisienne un mois plus tard. Outre ses 43 suites dont certaines avec accès privatif sur les toits, l'établissement disposera d'un Spa, d'une piscine et d'un restaurant en toit-terrasse dont la vue promet d'être spectaculaire.

Le groupe Peninsula prévoit par la suite d'ouvrir un établissement à Londres où il vient de trouver un emplacement après 30 ans de recherche! Le bâtiment d'origine sera rasé et laissera la place à un palace de 200 chambres d'ici 2019. Le groupe vient aussi d'investir en Birmanie où il convertira un ancien bureau des chemins de fer birman d'époque coloniale en écrin de luxe de 80 chambres.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jbany le mardi 12 nov 2013 à 17:12

    Enfin une bonne nouvelle.