L'hostilité des Français au vote des étrangers se renforce

le
2
Deux sondages successifs montrent la réticence grandissante des Français au droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales. Une promesse de campagne de François Hollande que le gouvernement risque d'avoir du mal à tenir.

La majorité a tâtonné ces derniers jours sur le droit de vote des étrangers non communautaires aux élections locales. Ira, ira pas... La question est restée en suspens pendant quelques heures, après l'appel lundi de 75 députés PS à respecter la promesse de campagne de François Hollande et les doutes du ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, sur l'urgence d'une telle mesure. Jusqu'à ce que l'Élysée et le premier ministre, Jean-Marc Ayrault, mettent fin au suspense. Matignon a assuré mercredi qu'un projet de loi serait prêt en 2013. Mais, au regard des derniers sondages sur le sujet, on comprend le peu d'empressement de la majorité à appliquer cette mesure phare de la gauche, déjà promise par François Mitterrand en 1981. Plus de six Français sur dix (63%) s'y disent aujourd'hui opposés, selon un sondage CSA* pour RTL diffusé jeudi. Une progression spectaculaire de 21 points par rapport à 2010, qui «témoigne d'un inversement de tendance particulièrement br

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 21 sept 2012 à 14:16

    On voit bien là, que les français ont encore raison gardée, qq soit leur appartenance !!!...

  • M2941863 le vendredi 21 sept 2012 à 11:59

    NON aux votes des immigrés ! La france est suffisamment détériorée comme çà !