L'horlogerie suisse devrait rebondir en 2017 - Biver (LVMH)

le
0
    ZURICH, 8 janvier (Reuters) - Le secteur horloger suisse 
jouit de bonnes perspectives cette année après avoir connu un 
exercice 2016 difficile, déclare Jean-Claude Biver, qui dirige 
plusieurs marques du groupe LVMH  LVMH.PA<\/a> , dans un entretien 
publié dimanche par Schweiz am Sonntag. 
    "Je suis convaincu que la nouvelle année apportera de la 
croissance à notre industrie. Les exportations vont se reprendre 
et augmenter à nouveau", dit-il, ajoutant que cette amélioration 
a déjà commencé même si elle n'est pas visible partout. 
    Selon la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), 
les exportations de montres suisses ont baissé de 10% sur les 11 
premiers mois de 2016, à 17,74 milliards de francs (16,55 
milliards d'euros), en raison notamment de la chute des ventes 
dans certains marchés clef, comme Hong Kong.   
    Le titre Swatch  UHR.S  a fini l'année 2016 sur un recul de 
9,57%, l'action Richemont  CFR.S  a cédé 6,45% contre une hausse 
de de 2,01% pour l'indice regroupant les valeurs européennes du 
luxe et des biens de consommation courante  .SXQP<\/a>  l'an dernier. 
    Jean-Claude Biver s'est dit optimiste pour les marques de 
montres de LVMH, comme Hublot, Tag Heuer et Zenith. 
    "Je vois une meilleure année pour la division montres de 
LVMH, même si nous pourrions toujours dégager une croissance de 
4% en 2016", a-t-il ajouté. 
 
 (John Revill, Benoit Van Overstraeten pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant