L'horlogerie ne panique pas face à l'arrivée des montres connectées

le
0
Alors que Samsung vient de présenter sa montre connectée flambante neuve, les constructeurs à l'ancienne se déclarent peu inquiets des objets connectés.

Cette semaine, Samsung soulageait les internautes trépidants en dévoilant officiellement sa première montre connectée: la Galaxy Gear. Le monde entier attend encore l'iWatch d'Apple et la question se pose déjà de la menace de cannibalisation que constitue la démocratisation de cette technologie pour les fabricants traditionnels de montres. Comme l'affirme Gregory Pons, l'éditeur de Business Montres & Joaillerie: «Le défi n'est pas technologique, mais topographique. Les consommateurs ne toléreront qu'un seul objet volumineux à leur bras. La guerre du poignet a commencé».

D'après le cabinet d'études Canalys ce sont 500.000 montres intelligentes qui seront distribuées dans le monde en 2013, et 5 millions dès l'an prochain, soit une hausse de 900 %. Wanli Wang, analyste de CIMB Securities, va même plus ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant