L'horizon s'éclaircit pour le marché français de l'investissement

le
0

La RICS publie les résultats de son enquête au 2ème trimestre sur le marché de l’immobilier d’entreprise. En France, la situation est contrastée. L’optimisme est clairement de retour sur le marché de l’investissement, tant en volume qu’en valeurs alors que les anticipations sont toujours mitigées sur le marché locatif.

L’enquête trimestrielle de la RICS (Royal Institution of Chartered Surveyors) adressée aux professionnels de l'immobilier d'entreprise dans le monde s’inscrit dans un contexte morose et contrasté pour la France.

L’indice de confiance du marché locatif reste négatif (-22 points) tout en marquant une hausse par rapport aux résultats du trimestre précédent. En terme de typologie d'actifs ; la demande continue de se contracter sur la logistique et le secteur industriel tandis qu'elle rebondit sur les segments bureau et commerce. Par ailleurs, les mesures d'accompagnement afin de faciliter la relocation sont bel et bien installées dans le paysage locatif. Voilà pourquoi les valeurs locatives ne devraient pas progresser tant à court terme (3 mois) qu’à long terme (12 mois).

A l’opposé, la situation s’est nettement améliorée sur le marché de l’investissement, avec un indice de confiance de nouveau positif (+7 au 2ème trimestre contre - 7 au 1er trimestre). La croissance de la demande s'accélère en particulier sur le marché du bureau. Les projections de progression des valorisations sont maintenant positives et ce, pour la première fois depuis 2011. Enfin, le marché de l’investissement en immobilier d’entreprise devrait s’inscrire dans cette tendance haussière au cours des 12 prochains mois.

Sur les autres pays européens, l'étude souligne que c'est au Portugal et en Espagne que se manifestent les attentes les plus fortes en matière d'investissement. A cela s’ajoute, une augmentation particulièrement rapide de la demande locative en Espagne.

En Allemagne, la forte croissance économique continue à soutenir le marché immobilier comme la demande locative. Pour la première fois depuis plus d’un an, les surfaces locatives vacantes diminuent sur tous les segments et une accélération de la croissance des loyers est anticipée notamment dans le domaine des bureaux. Du bain béni pour Novapierre Allemagne ou le dernier né de la Française LFP Europimmo !

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant