L'horizon de Vallourec ne se dégage pas

le , mis à jour le
0
Des tubes sans soudure Vallourec. (© Vallourec)
Des tubes sans soudure Vallourec. (© Vallourec)

Comme prévu, le géant des tubes sans soudure s’enfonce dans la crise déclenchée par l’effondrement du prix de l’or noir. Au troisième trimestre, ses ventes ont chuté de 35,1%, à 872 millions d’euros. L’excédent brut d’exploitation et le bénéfice net sont tous deux tombés en territoire négatif, à -66 et -164 millions respectivement. Les comptes vont continuer à se détériorer sur les trois derniers mois de l’année.

Néanmoins, tout n’est pas noir dans cette publication. Le flux de trésorerie est resté dans le vert, à 35 millions d’euros, et devrait le rester sur l’ensemble de l’exercice. La dette nette est presque stable. À 1,6 milliard, elle représente 48,3% des fonds propres, contre un maximum de 75% imposés par les banques. Les dirigeants n’envisagent pas d’augmentation de capital. «Nous disposons d’une ligne de crédit bancaire non tirée de 1,8 milliard d’euros», a rappelé le directeur financier, Olivier Mallet.

Les perspectives du groupe n’en demeurent pas moins incertaines. «Nous subissons un manque important de visibilité», regrette Olivier Mallet. Il n’attend pas de reprise dans les trimestres à venir. Le phénomène de déstockage aux États-Unis devrait se poursuivre jusqu’à la fin du premier semestre 2016.

Au Moyen-Orient, l’Arabie saoudite a stoppé son propre mouvement

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant