L'hôpital Foch et la SNCF : l'autre «arbitrage» de Claude Guéant

le
0
EXCLUSIF - Alors que la SNCF «devait» 109,2 millions d'euros à l'hôpital, c'est finalement un chèque de 25 millions qui a été signé en 2008 après l'intervention de l'ancien secrétaire général de l'Elysée, Claude Guéant. La justice vient d'être saisie de l'affaire.

Parmi les questions auxquelles devra s'intéresser la justice qui vient d'être saisie de l'affaire, figure en bonne place l'histoire de l'étonnant protocole signé en 2008 entre la Fondation Foch et la SNCF. Historiquement, soit de 1949 à fin 1995, la gestion de l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine) est confiée à la caisse de prévoyance de la SNCF par convention avec la Fondation Foch. Mais en 1995, la SNCF décide de ne plus reconduire son mandat. La Fondation cofonde alors avec la ville de Suresnes et le conseil général des Hauts-de-Seine «l'association Hôpital Foch» dont la mission est «d'assurer le fonctionnement et le développement de l'hôpital Foch».

Au départ de la SNCF, sont notam...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant