L'hôpital de MSF à Kunduz peut-être touché par une frappe US

le
0

KABOUL, 3 octobre (Reuters) - Une frappe aérienne menée par les Etats-Unis est "peut-être" à l'origine de la destruction partielle d'un hôpital géré par Médecins sans frontières (MSF) à Kunduz, en Afghanistan, annonce samedi un porte-parole de l'Otan qui évoque un "dommage collatéral". Les forces américaines ont mené une attaque aérienne sur la ville samedi à 2h15, a dit le colonel Brian Tribus, porte-parole de l'Otan. "La frappe a peut-être provoqué un dommage collatéral sur un bâtiment médical situé non loin de là", a-t-il déclaré, ajoutant qu'une enquête était en cours. L'ONG a annoncé dans la nuit qu'un bâtiment abritant des patients et du personnel avait été touché lors d'un bombardement faisant au moins trois morts à Kunduz, dans le nord de l'Afghanistan. ID:nL5N12302A Une trentaine de personnes manquaient à l'appel samedi matin. (Andrew MacAskill,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant