L'hôpital al-Shifa, centre névralgique de Gaza

le
0
L'hôpital est l'un des rares endroits sûrs du territoire palestinien. Les blessés y arrivent les uns après les autres mais aussi des visiteurs politiques.

De notre envoyé spécial à Gaza

L'hôpital central al-Shifa est devenu ces derniers jours un lieu de rassemblement et un forum politique permanent dans Gaza bombardée. Al-Shifa est considéré comme l'un des rares endroits sûrs d'une ville où les bombes et les missiles israéliens s'abattent un peu partout depuis presque une semaine.

Une partie des visiteurs sont des proches des blessés ou des morts, dont le nombre a subitement augmenté au cours des deux derniers jours, pour atteindre plus de 120 mardi soir.

La relative sécurité de l'hôpital attire aussi ceux qui craignent d'être victime des assassinats ciblés israéliens. Les cadres du Hamas, passés à une semi-clandestinité depuis la mort d'Ahmed al-Jaabari mercredi dernier, n'apparaissent plus en public que dans cette enceinte, surgis...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant