L'honneur retrouvé de Pierre Falcone

le
0
L'affaire de l'Angolagate se dégonfle devant la cour d'appel de Paris. L'homme d'affaires est sorti de prison vendredi en fin de journée.

Ni commerce illicite d'armes. Ni trafic d'influence. Donc la relaxe et la liberté. Sans compter l'honneur retrouvé pour Pierre Falcone, condamné en première instance à six ans de prison ferme. Il en a déjà effectué la moitié. L'homme d'affaires est sorti de prison vendredi en fin de journée et va retrouver sa famille. La cour d'appel de Paris vient de mettre fin au cauchemar de cet homme d'affaires français, victime avec d'autres, dont Charles Pasqua, d'un des plus mauvais feuilletons judiciaires de ces dernières années. Le fameux Angolagate, qui a nourri les fantasmes, déchaîné les passions et alimenté les préjugés sur les réseaux de la Françafrique, n'était qu'un montage sorti de la tête de quelques personnes qui y avaient intérêt. Il a révélé aussi de bien curieuses pratiques pénales qu'il conviendra, un jour, d'élucider.

C'est sans idées préconçues que le président de la cour d'appel, Alain Guillou, a remonté, lui, le fil de l'intrigue née d'une

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant