L'homme qui s'est suicidé dans une école était «désocialisé»

le
0
Le cinquantenaire, qui a habité pendant 22 ans un appartement avec vue sur l'école, vivait mal sa séparation de son ex-femme.

Les premiers éléments de l'enquête permettent déjà d'établir un premier portrait de l'homme qui a mis fin à ses jours, jeudi, dans l'école maternelle Saint-Pierre-La Rochefoucauld, située dans le VIIe arrondissement de Paris. Âgé de 51 ans, il apparaît comme «une personne désocialisée», selon une source policière.

Il serait déjà connu des services de police pour des «différends familiaux»: une plainte avait été déposée par sa femme pour violences conjugales. Le couple était séparé depuis 2009 et était en instance de divorce. L'homme était miné par cette situation.

«Un lieu symbolique»

Son ex-femme Christine, interrogée au micro de RTL, l'avait eu au téléphone deux jours avant l'incident. Elle avait senti qu'il «n'allait déjà pas bien». «C'était un peu son quotidien, c'était un peu son état, pas dépressif, mais il n'a...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant