L'homme qui a tué Ben Laden sans protection sociale

le
2
L'homme qui a tué Oussama Ben Laden en mai 2011 se retrouve sans retraite ni protection sociale après avoir quitté l'armée.

Il est l'homme qui a tué l'ennemi numéro un des Etats-Unis. Un héros national anonyme, auquel tout le pays a rendu hommage... Et que Washington semble avoir déjà oublié. Aujourd'hui, ce membre de la Team 6 des Navy Seals, le commando qui a tué Oussama Ben Laden en mai 2011, se retrouve livré à lui-même, comme il le raconte dans un entretien à paraître en mars dans le magazine américain Esquire.

Après 16 ans dans la Marine qu'il a rejointe à 19 ans, quand une fille lui a «fendu le coeur», l'homme de 35 ans, présenté comme «le tireur», explique en effet qu'il n'a aujourd'hui droit ni à la retraite, ni à l'assurance-maladie. La raison? Il n'a pas passé 20 ans dans l'armée, et ne peut donc pas bénéficier d'une protection sociale à vie. Ce vétéran, qui a connu plusieurs théâtres de guerre et a tué à lui seul une trentaine d'«ennemis com...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • farouxfr le mardi 12 fév 2013 à 09:10

    Bravo M4189758, c'est la bonne question, pourquoi a-t-il quitté l'armée lorsqu'il lui restait quatre an à tirer ? Il ne devait pas être super-équipé sous le calot !

  • M4189758 le mardi 12 fév 2013 à 07:51

    JPi - ... il vit toujours avec sa femme, dont il est pourtant séparé... Si tout l'articleest comme ça: un journaleux de plus. La vraie question : pourquoi a-t-il quitté l'armée à 4 ans d'une retraite bien méritée ?