L'homme arrêté en Bavière peut-être pas lié aux attentats

le
0

BERLIN, 19 novembre (Reuters) - L'homme arrêté le 5 novembre en Bavière après la découverte d'armes à feu et d'explosifs dans sa voiture se livre sans doute au trafic d'armes mais on ne sait pas s'il est ou non lié aux attentats de Paris, ont annoncé les autorités allemandes. L'homme âgé de 51 ans est originaire du Monténégro et avait une adresse à destination de Paris dans le système de navigation de son véhicule, avait indiqué samedi le ministre allemand de l'Intérieur, Thomas de Maizière. ID:nL8N139153 Les attentats de Paris et Saint-Denis, qui ont fait 129 morts vendredi soir, ont eu lieu huit jours plus tard. "L'enquête a établi un lien vers la France, mais pas de lien pour l'instant avec le terrorisme", a déclaré jeudi une porte-parole de la police bavaroise interrogé au sujet du Monténégrin. Mercredi soir, Thomas de Maizière a déclaré à la chaîne de télévision ZDF que le système de navigation de cet homme montrait qu'il s'était rendu en France plusieurs fois. Il avait dissimulé les armes d'une façon suggérant qu'il avait l'habitude de faire passer régulièrement des armes en contrebande. Les autorités allemandes ont informé la France de cette arrestation. "Tout porte à dire que cet homme est un passeur d'armes, appartenant peut-être au monde du crime organisé", a déclaré le ministre de l'Intérieur. L'enquête se poursuit et on ne sait toujours pas s'il a un lien avec les attentats de Paris, a-t-il ajouté. Selon le ministère de l'Intérieur du Monténégro, l'homme arrêté est un chrétien orthodoxe et rien ne permet de dire pour l'instant qu'il est lié à aux attentats de l'EI en France. (Michael Nienaber à Berlin et Joern Poltz à Munich; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant