L'hommage de l'Église à Jeanne d'Arc

le
0
La cérémonie s'est déroulée dans son village natal pour le 600e anniversaire de sa naissance.

Hier, à Domrémy, ce n'étaient pas les voix de Jeanne d'Arc qui étaient au rendez-vous, mais le vent. «La bise» comme l'on dit ici, ce vent sec du nord-est qui donne sa netteté au paysage de collines que pouvait contempler la sainte. Impertinent, ce vent froid s'engouffrait dans les micros de la messe pontificale en plein air, présidée par le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris et président de la Conférence des évêques. Plusieurs centaines de personnes de la région mais aussi de France et, symboliquement d'Europe, puisque l'archiduc Sandor de Habsbourg-Lorraine, spécialement venu de Vienne en Autriche, s'étaient donné rendez-vous pour honorer le sixième centenaire de la naissance de Jeanne d'Arc.

Il y avait, aussi, des descendants de la sainte. Jacques Renaudeau d'Arc et son fils Alban. «Il importe, notait, ce dernier, de lui redonner sa vraie place: Jeanne d'Arc est la sainte patronne de la France et non pas la patronne d'un parti politique.» Une «conn

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant