L'heure n'est pas à la construction de murs, dit Hassan Rohani

le
3
    DUBAI, 28 janvier (Reuters) - L'heure n'est pas à la 
construction de murs entre les nations, ni à la remise en cause 
d'accords commerciaux mondiaux, a estimé samedi le président 
iranien Hassan Rohani dans une allusion à Donald Trump sans le 
désigner nommément. 
    "Aujourd'hui l'heure n'est pas à l'édification de murs entre 
les nations. Ils ont oublié que le mur de Berlin était tombé il 
y a des années", a déclaré Rohani dans un discours retransmis à 
la télévision iranienne. 
    "Annuler des accords commerciaux mondiaux ne va pas 
favoriser leur économie et ne va pas contribuer au développement 
et à l'embellie de l'économie mondiale", a poursuivi le 
dirigeant iranien qui s'exprimait lors d'un congrès sur le 
tourisme à Téhéran. 
    "L'heure est à un rapprochement du monde grâce au commerce", 
a-t-il ajouté. 
    Obéissant à une logique protectionniste, Donald Trump a 
décidé le retrait des Etats-Unis du Traité transpacifique lundi, 
réalisant la promesse faite lors de sa campagne électorale de 
mettre fin à l'engagement américain dans ce partenariat avec 
plusieurs pays d'Asie. 
    Le président américain souhaite également revenir sur 
l'accord conclu entre l'Iran et le groupe P5+1 sur une réduction 
du programme nucléaire iranien en échange d'un allègement des 
sanctions économiques prises contre la république islamique. 
    Hassan Rohani avait estimé début janvier que Trump ne 
pouvait pas annuler de manière unilatérale cet accord et 
qu'avancer l'idée d'une renégociation était "dépourvu de sens". 
    Depuis la levée des sanctions, l'Iran a signé d'importants 
accords avec des entreprises occidentales, en particulier les 
constructeurs aéronautiques Airbus  AIR.PA  et Boeing  BA.N . 
    Sans faire de référence à la décision de Donald Trump 
d'interdire l'accès du territoire américain aux ressortissants 
iraniens, Hassan Rohani a ajouté : "Aujourd'hui, l'heure est à 
la coexistence pacifique, l'heure n'est pas à créer une distance 
entre les nations". 
     
 
 (Bureau de Dubaï; Pierre Sérisier pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 34flora il y a 10 mois

    l'insidieuse pommade pour s'infiltrer partout....

  • M1903733 il y a 10 mois

    Chez eux les murs sont invisibles, c'est pas mieux.

  • peponet il y a 10 mois

    Enfin quelqu un de sensé