L'heure des montres connectées est-elle déjà passée ?

le
0
L'heure des montres connectées est-elle déjà passée ?
L'heure des montres connectées est-elle déjà passée ?

Présentées il y a seulement trois ans comme LE bouleversement technologique à venir après le smartphone, les montres connectées ont du mal à se faire une place, comme en témoignent les derniers lancements timides.Les débuts s'étaient faits en fanfare pour ces montres électroniques connectées à un smartphone permettant notamment de voir depuis son poignet les appels reçus, les messages ou les notifications des réseaux sociaux, sans sortir son téléphone de sa poche.En 2015, les livraisons mondiales de smartwatches ont été multipliées par huit en un an, atteignant 40,3 millions d'unités, selon le cabinet Gartner.Mais le rythme semble se ralentir considérablement, avec la livraison de seulement 60,4 millions de montres anticipée pour 2016, puis de 66,3 millions en 2017.On est bien loin des 349 millions de smartphones livrés sur le seul premier trimestre."En 2014-2015, nous avons vu de nombreux groupes se lancer sur le marché des smartwatches. (...) Cette année, on observe qu'ils rallongent la période de remplacement des produits, car je pense que peu d'entre eux ont eu un réel succès" avec leurs montres connectées, explique Ian Fogg, analyste chez IHS.Ainsi, si Samsung a bien choisi de dévoiler la troisième version de sa montre Gear et Acer sa ZenWatch 3 au salon high-tech IFA de Berlin, qui a fermé ses portes mercredi, d'autres grands noms comme Sony ou Huawei sont venus cette année sans nouvelle montre.Celui qui fait souvent la pluie et le beau temps dans l'univers de la high-tech, Apple, a promis aux acheteurs de la deuxième version de sa rectangulaire Apple Watch, dévoilée mercredi soir à San Francisco, de pouvoir chasser les petits monstres du jeu à succès "Pokemon Go" avec, mais aussi d'aller nager.- Trop peu autonome, trop gros -Pour rencontrer un public plus large que celui restreint des fans de high-tech, les fabricants doivent proposer plusieurs avancées technologiques, passant par une taille moins ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant